You are using an outdated browser. Upgrade your browser today to better experience this site.

Besoin d'aide ? Appelez-nous ou remplissez le formulaire de contact. | Nos filiales

L’eau potable de plus en plus chère, des nappes phréatiques qui diminuent de pl

L’eau potable devient une denrée rare, c’est pourquoi il est judicieux de la consommer de manière économe et bien réfléchie. La séparation du circuit des eaux pluviales et du circuit des eaux usées qui arrivent dans les égouts en est un exemple.

  

L’eau de pluie peut être utilisée à différentes fins : utilisation comme eau sanitaire, pour arroser le jardin ou pour l’alimentation des fontaines. Il est nécessaire, dans tous les cas, d’avoir une eau de bonne qualité. Derbigum a des solutions. 

Avoir de l’eau pure et potable en abondance nous semble évident. Il n’y a qu’à ouvrir le robinet et l’eau coule à flots, un geste simple et automatique. Toutefois, ces dernières années, de plus en plus d’institutions et d’organisations tirent la sonnette d’alarme sur la quantité d’eau douce disponible. Aussi bien en Belgique que dans les pays avoisinants, une baisse du niveau des nappes phréatiques est clairement visible. On peut, dès lors, se poser la question : “Est-ce logique que j’utilise de l’eau potable pour tirer la chasse d’eau, laver mes vêtements ou ma voiture ou encore pour arroser le jardin ?”. 

En moyenne, le Belge utilise 100 l d’eau du robinet par jour, soit une consommation annuelle d’environ 84.000 l par famille, ce qui équivaut plus ou moins à une piscine de 13 m de long sur 4 m de large et 1,50 m de profondeur. Si l’on sait que le prix global de l’eau potable a augmenté de 64 % entre 2005 et 2011 (cf étude du SPF Economie), on peut effectivement se poser la question sur nos actes de consommation de l’eau mais également trouver d’autres alternatives.

Récupérer l’eau pure

Dans sa stratégie d’entreprise, Derbigum accorde beaucoup d’attention à la préservation de l’environnement. Dans ce cadre, elle est déjà, depuis quelque temps, active dans le développement de solutions adéquates pour la récupération des eaux pluviales. En effet, une toiture plate est parfaite pour la récupération des eaux pluviales pour autant qu’elle soit revêtue de la membrane d’étanchéité appropriée. L’eau pluviale n’est utilisable que lorsqu’elle est de bonne qualité. C’est pourquoi Derbigum a mené des recherches pour développer une membrane bitumineuse spécialement conçue pour la récupération des eaux pluviales : le Derbigum® Aquatop. 

derbigum 02

Cette membrane bitumineuse est munie, en surface, d’un coating acrylique gris foncé qui autorise parfaitement la collecte de l’eau de pluie ruisselant de la toiture. L’homologue du CSTC en Allemagne, le MFPA à Leipzig (Gesellschaft für Materialforschung und Prüfungsanstalt für das Bauwesen Leipzig mbH), a effectué des recherches dans cette matière et a délivré un certificat pour le Derbigum Aquatop. Celui-ci stipule que l’eau de pluie provenant de ce type de toiture a un pH neutre et peut donc être parfaitement réutilisée.